Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RANDONNEES SPORTIVES

Lac de la Partie (2456m) et traversée de Tête Noire (2673m)

13 Septembre 2014 , Rédigé par THOMAS Publié dans #Randonnées

ACTIVITE: Randonnée

Massif: Vanoise Département: Savoie Commune: Modane

  • Difficulté: Moyenne
  • Durée: 1 jour
  • Participant: JM THOMAS
ACCES

Avant Modane, au Freney prendre la route de St André et l'Orgère et monter jusqu'au parking terminal du Refuge de l'Orgère (1889m ).

INTRODUCTION

Une crête qui permet de visualiser le vallon de l'Orgère et celui de Polset, agrémentée d'un accès à un joli lac.

Sortie du 11-9-2014.

  • Carte: Modane 3534 OT au 1/25000.
  • Altitude départ : 1889
  • Altitude arrivée: 2673
  • Dénivelé: 950
  • Distance: 12kms
  • Faune: Les moutons égarés ont fait fuir les habituels chamois.
  • Site de l'IGN: Tête Noire

Conditions

Brume intense dans la vallée qui est montée peu à peu sur Tête Noire jouant au yoyo et cachant une grosse partie des sommets alentours.

Grosse différence de végétation entre la crête (déjà roussie) et le côteau encore bien vert.

Nota: Les moutons du versant de l'Orgère (1000 têtes) et ceux du versant de Polset ( 1000 têtes également), les deux bergers, leurs quatre patous ( ouah-ouah) et leurs quatre borders collies m'ont tenu compagnie jusqu'au lac de la Partie.

ITINERAIRE

Du refuge de l'Orgère (1885), prendre juste en face la variante du GR 55 qui passe aux ruines de l'Estiva (2182).

Le bon sentier traverse une zone de blocs et arrive au point 2504 à l'intersection avec le GR 55 venant de Polset.

Descendre directement à travers le chaos sur le lac de la Partie (2456).

Revenir sur l'intersection et prendre une sente moutonnière qui longe la crête d'abord de l'antécime de Tête Noire (2581) puis le sommet de Tête Noire (2673) en passant à droite dans les blocs pour revenir sur le sommet.

Les cairns sont originaux ( obus).

Du sommet belle vues sur le col de Chavière, les pointes de la Partie et de l'Echelle. .

Tout le reste était dans la brume.

Du sommet resdescendre sur un plateau en principe lieu de prédilection des chamois...

Longer toute la crête en descendant peu à peu jusqu'au bout avec la vue sur Polset.

Avec un peu de flair,on arrive à trouver un passage moutonnier (une trentaine d'égarés ) qui ramène insensiblement au niveau de la variante du GR 55 de montée un peu avant les ruines de l'Estiva.

PORTOFOLIO
Le refuge de l'Orgère

Le refuge de l'Orgère

Les ruines de l'Estiva

Les ruines de l'Estiva

La brume intense de la vallée monte

La brume intense de la vallée monte

L'aiguille de Doran et le Râteau d'Aussois encore visible

L'aiguille de Doran et le Râteau d'Aussois encore visible

J e suis pris dans la brume avec le troupeau

J e suis pris dans la brume avec le troupeau

Et son ouah-ouah....

Et son ouah-ouah....

Enfin la brume s'arrête et se cale sur Tête Noire

Enfin la brume s'arrête et se cale sur Tête Noire

La longue traversée avant le lac

La longue traversée avant le lac

Le col de Chavière en vue

Le col de Chavière en vue

La descente sur le lac

La descente sur le lac

Le lac de la Partie

Le lac de la Partie

La montée sur Tête Noire embrumée

La montée sur Tête Noire embrumée

Les cairns obus

Les cairns obus

Sous Tête Noire

Sous Tête Noire

Vue arrière sur le passage des blocs

Vue arrière sur le passage des blocs

Le sommet de Tête Noire

Le sommet de Tête Noire

Vue arrière du sommet sur le col de Chavière et le lac de la Partie

Vue arrière du sommet sur le col de Chavière et le lac de la Partie

Pointe de l'Echelle

Pointe de l'Echelle

Vue sur les Pointes de la Partie et de l'Echelle

Vue sur les Pointes de la Partie et de l'Echelle

Le plateau

Le plateau

La crête

La crête

Au bout de la crête vue sur Polset

Au bout de la crête vue sur Polset

Les égarés...du troupeau

Les égarés...du troupeau

La crête et le début de la descente.

La crête et le début de la descente.

Vue arrière sur la descente.

Vue arrière sur la descente.

Tracé Google Earth

Tracé Google Earth

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article